La balance carbone, c’est quoi ?

Éner’gence ouvre deux nouvelles sessions de formation aux habitants de Brest métropole, pour devenir Citoyens du climat. Ces derniers auront pour mission de sensibiliser à la transition énergétique grâce à la balance carbone.

La balance carbone permet de se donner une idée de son empreinte carbone. (Photo et article source Le Télégramme/Marie Caroline Le Lièvre, paru le 29 mai 2024)

Avec les Citoyens du climat, Éner’gence, l’agence énergie et climat du Pays de Brest, veut faire avancer la transition énergétique grâce à une activité ludique : la balance carbone.

Sur le principe de l’empreinte carbone, la balance carbone permet d’évaluer son impact sur le climat.

La balance carbone est un atelier ludique d’une heure qui permet de mesurer l’importance des objectifs climatiques du GIEC et de coopérer afin d’imaginer une société moins dépendante des énergies fossiles.

C’est un «serious game» qui permet aux participants de trouver, ensemble les meilleures solutions pour réduire leurs impacts environnementaux.

Depuis 2016, Éner’gence organise des sessions de formation d’une matinée, qui ont formé plus d’une centaine de Citoyens du climat. Ces Citoyens du climat auront un rôle de sensibilisation lors d’événements auxquels participe Éner’gence.

Savoir quels changements opérer

Le temps d’une matinée, les participants à la formation apprennent à maîtriser la balance carbone.

« Le but de cet outil est de comparer son impact sur le climat avec celui d’un Américain moyen, d’un Français et d’une personne très engagée pour l’écologie », explique Fabien Thomas, animateur au pôle climat et transition d’Éner’gence.

« Cela permet de savoir si nos habitudes sont écologiques ou non, et quels changements on peut faire pour être plus respectueux de l’environnement », note Erwan L’Hostis, Citoyen du Climat.

« En général, les gens sont surpris »

Éner’gence sera présent à plusieurs événements cet été comme les Jeudis du port, les 8 et 15 août 2024, l’écofestival de La Carène le 15 juin, le Forum climat déclic de Plougastel le 23 juin, ou encore la rentrée étudiante à l’UBO.

« Lors des événements, on n’a pas tellement besoin d’attirer les gens, la balance carbone intrigue », confie Erwan L’Hostis. « En général, les gens sont surpris des résultats, ils ne s’attendent pas à autant », affirme Fabien Thomas.

« C’est important de passer par les Citoyens du climat plutôt que par des professionnels pour sensibiliser les gens »; assure Glen Dissaux, président d’Éner’gence.

Ce système permet aux personnes qui viennent aux stands de se sentir plus proche de leurs interlocuteurs et, selon Erwan L’Hostis, « de déculpabiliser car on a tous les mêmes mauvaises habitudes, au final ».

Les deux prochaines sessions de formation auront lieu le samedi 8 juin et le samedi 5 octobre, de 10 h à 12 h 30, dans les locaux d’Éner’gence, 3, rue Keravel, à Brest.

Retrouvez l’article du Télégramme >> ici